Hung Gar

Boxe du tigre et de la grue - Boxe de la famille Hong

Le style Hung Gar fut crée par un maître qui se prénommait Hung Te Ti. Celui-ci aura pour principal disciple Miao Hsien, considéré comme l'un des cinq maître du temple de Shaolin.

 
    Le terme "Hung Gar" signifie en cantonais "Famille Hung" ("Hung Chia" en Mandarin). On trouve aussi l'appellation "Hung Kuen": Poing de Hung.
 
 

    Gee Sum Sim See, un moine Shaolin originaire du sud du Fukien, expert de la boxe du tigre échappe à l'une de ces destructions. il se réfugie dans le sud de la Chine et enseigne sont art aux rebelles.

Hung Hei Guan fut l'un de ses élèves. Gee Sum See transmit tout son savoir à Hung. Mais ce dernier chercha à se perfectionner et se fit enseigner le style de la Grue Blanche par Fong Wing Chun. Puis dans sa quête de savoir sur les arts martiaux, il apprit aussi les techniques du Dragon, du Serpent, de la Panthère, et de la boxe des cinq éléments. il combina toutes les techniques des différents systèmes. Le style Hung Gar est très puissant et peut être mortel. Il devint très célèbre pour ses compétences en Kung-Fu . Il était particulièrement réputé pour sa posture très forte du cheval (Sei Ping Ma en cantonnais - Ma Bo en mandarin) et pour ses techniques de la paume de fer.

 

    Le style de Hung est si populaire qu'il devient l'une des cinq principales familles de Kung-Fu pratiquée dans le sud de la Chine. Ces cinq principales familles sont Hung Gar, Lau Gar, Mok Gar, Li Gar et Choy Gar. Le Hung Gar étant reconnaissable par ses postures très basses, ses blocages puissants et ses attaques vicieuses avec les griffes.

L'école Hung Gar est un style majeur de Kung-Fu de la Chine élaborée par les moines guerriers du célèbre temple de Shaolin, il se répand d'ailleurs aux autres pays où il influença le Tae Kwon Do en Corée, le Karaté et le Kendo au Japon.